femme enceinte hyperemese gravidique

Qu'est ce que l'hyperemese gravidique ?

1. Qu'est ce que l'hyperémèse gravidique ? 

L'hyperémèse gravidique (hyperemesis gravidarum) est une maladie hormonale de grossesse qui touche en moyenne 3% des femmes enceintes dans sa forme la plus sévère. Elle est dûe à un déficit de production de l'hormone GDF15. Ce déficit a été confirmé récemment par une étude parue en Décembre 2023. Cette récente découverte donne de l'espoir et de la force pour la recherche et la sensibilisation de cette maladie encore trop peu connue. 

2. Comment savoir si on souffre d'hyperémèse gravidique ? 

Une majorité de femmes enceintes aura des nausées pendant son premier trimestre de grossesse et généralement ces nausées s'estomperont à la fin du premier trimestre de grossesse. Ce sont des nausées dites normales liées au jeu hormonal de la femme enceinte. 

Une femme souffrant d'hyperémèse gravidique aura des symptômes de nausées et vomissements violents dès les premières semaines de grossesse et ce, parfois jusqu'à la fin de la grossesse. Elle peut vomir des dizaines de fois par jour et perdre jusqu'à 10% de son poids initial. Ces vomissements peuvent causer une déshydratation qui peuvent mener à l'hospitalisation. 

Il existe un score d'auto-évaluation appelé le score de PUQE qui permet de déterminer, en fonction des points que l'on obtient, si l'on souffre d'hyperémèse gravidique. Vous pouvez retrouver ce test sur le site de l'association hyperémèse gravidique.

On peut commencer à poser un diagnostic d'hyperémèse gravidique à partir de 6 points. 

3. Quelles sont les conséquences de l'hyperémèse gravidique ? 

Conséquences sur la maman

L'hyperémèse gravidique peut amener à des conséquences physiques et psychologiques graves : 

- L'invalidité : cette maladie est handicapante et invalidante et donc certaines femmes atteintes de la maladie seront contraintes d'arrêter de travailler. 

- L'hospitalisation : une femme souffrant d'hyperémèse gravidique peut perdre beaucoup de poids car elle va avoir des difficultés à s'alimenter et donc parfois l'hospitalisation est LE traitement préconisé.

- L'isolement : maladie encore trop peu connue du grand public, il est parfois difficile pour les femmes enceintes qui souffrent d'être comprises par leur entourage et même parfois par le personnel médical qui n'est pas toujours formé. La difficulté étant que l'hyperémèse gravidique ne se manifeste pas de la même façon en fonction des personnes, et pas toujours au même stade de la grossesse. L'entourage est donc parfois maladroit avec des remarques qui ne sont pas toujours aidantes et c'est très difficile pour les femmes enceintes qui se retrouvent démunies face à leur situation. 

- Malheureusement on estime à environ 15,2% le nombre de femmes souffrant d'hyperémèse gravidique qui interrompt sa grossesse car la situation est trop invivable, malgré, au départ, un réel désir de grossesse. 

Conséquences sur le bébé

Les bébés naissant de mamans ayant souffert d'HG ont souvent un plus petit poids, et le risque d'accouchement prématuré est également plus élevé. Dans de rares cas, l'HG peut provoquer une encéphalopathie de Wernicke. pathologie carentielle causée par un déficit profond en thiamine (vitamine B1). 

 4. Traitements et solutions contre l'hyperémèse gravidique. 

L'association de lutte contre l'hyperémèse gravidique agit quotidiennement pour apporter des solutions aux femmes qui souffrent grâce à des groupes de paroles, une adresse email de soutien, une présence sur les réseaux sociaux, de la sensibilisation faite auprès du personnel de santé. Ainsi, l'association apporte des solutions et peuvent vous orienter et vous conseiller sur les actions à mener au quotidien : alimentation, organisation etc. Cette association regroupant une vingtaine de femmes agit par ses actions dans toute la France et est en constante recherche de bénévoles. 

Il existe des traitements qui ne sont pas curatifs. Ces traitements permettent de soulager les nausées, les vomissements, les douleurs physiques, morales. Il existe des protocoles qui sont préconisés aux femmes et que l'association peut vous recommander (sous condition d'approbation par votre personnel soignant). 

Si les traitements ne suffisent plus, vous devez malheureusement attendre, il n'existe à ce jour pas de solution miracle mais les symptômes de la maladie s'arrêtent dès l'expulsion du placenta. 

5. Conseils à appliquer en cas d'hyperémèse gravidique : 

Fractionnez les repas, mangez en petites quantités, prenez des aliments qui contiennent du calcium, des éléments minéraux  qui donnent de l'énergie, mangez ce qui vous fait plaisir hors contre indications, ne vous forcez pas et si besoin, demandez conseil à un nutritionniste. 

 

6. J'ai souffert d'hyperémèse gravidique pendant ma première grossesse, vais-je systématiquement en souffrir pendant ma deuxième grossesse ? 

Malheureusement, une femme qui a souffert d'HG pendant sa première grossesse a 80% de chance d'en souffrir à nouveau pendant la seconde grossesse. En revanche, on ne peut pas prédire si l'intensité des symptômes sera la même. Cependant, lorsque l'on sait que l'on est sujette à la maladie, il est recommandé de prendre des mesures en termes d'organisation et de suivi : prendre rdv avec son médecin avant même la grossesse pour lui expliquer notre passif et le risque que cela se reproduise; sensibiliser sa famille, son entourage afin qu'ils fassent preuve de bienveillance et de compréhension et obtenir de l'aide au quotidien de leur part (courses, tâches ménagères et.). Il est également recommandé de faire une cure en vitamines B9 pour des apports en fer et en calcium. 

 

7. Nos soins chez Eve & Rose, respectueux des odorats les plus sensibles

Le saviez vous ? Chez Eve & Rose nous avons travaillé avec un maître parfumeur pour élaborer un parfum naturel léger qui serait présent dans nos soins et qui respecterait l'odorat des futures mamans les plus sensibles. Pari réussi puisque de nombreuses clientes souffrant d'HG ont validé nos soins. Retrouvez les juste ici. 

 Un grand merci à Catherine Mayenne, volontaire à l'association de lutte contre l'hyperémèse gravidique pour toutes ces informations. 

  

 

Vous êtes enceinte ?

Saviez vous que 80% des femmes sont touchées par les vergetures ?

Et si vous preniez vos précautions dès maintenant en découvrant nos rituels de soins spécialement formulés pour vous ?

Pourquoi dès maintenant ? Car avec les changements hormonaux, l'hormone du stress augmente et fragilise l'élasticité de votre peau, avant même que bébé commence à se voir. C'est ainsi que nos peaux sont fragilisées et que notre derme casse et crée des vergetures.

Découvrez nos soins
Retour au blog

Prévention des vergetures