Frais de port offerts dès 39€ d'achat en France métropolitaine ♡

Préparer son projet de naissance


Vous êtes sur le point d'accoucher et votre valise de maternité est prête depuis déjà plusieurs semaines dans l'attente du jour J. Aujourd'hui, nous abordons avec vous le projet de naissance. Ce document synthétisant vos souhaits et vos volontés va vous permettre de vivre pleinement votre accouchement et d'en rester l'actrice principale. En rédigeant un projet de naissance, vous vous donnez toutes les chances pour vivre un accouchement serein et inoubliable. Voici quelques conseils pour vous guider lors de sa rédaction.

1- Projet de naissance : qu'est ce que c'est ?
2- Projet de naissance : pourquoi est-ce important ?
3- Projet de naissance : avec qui le partager ?
4- Projet de naissance : que contient-il ?

 

 projet de naissance

Projet de naissance : qu'est ce que c'est ? 

Le projet de naissance liste vos souhaits et vos envies pour vous et votre bébé le jour de l'accouchement.

La préparation de votre projet de naissance est une étape clef dans votre dernier trimestre de grossesse. Il est nécessaire d'y réfléchir posément, de vous renseigner auprès de votre maternité pour savoir ce qui est envisageable ou non de faire le jour J et de poser toutes vos questions à votre sage-femme.

Il y a autant de projets de naissance différents que de futures mamans. Il s'agit uniquement de vos envies à vous, et non de cocher des cases. Avec ce document, l'équipe de soignants prend connaissance de ce qui est important pour vous. Le projet de naissance varie en fonction de vos expériences, de vos connaissances, de votre vécu et de vos valeurs.

Le projet de naissance est confié à la sage-femme lors de votre arrivée à la maternité le jour de l'accouchement. N'hésitez pas à en prévoir plusieurs copies au cas où l'équipe de soignants serait amenée à changer pendant le travail. 

Projet de naissance : pourquoi est-ce important ?

- Le projet de naissance vous aide à vous projeter. Lorsque l'on accouche pour la première fois, il est difficile de savoir comment cela va se passer. De nombreuses femmes enceintes se retrouvent face à l'inconnue. Faire des choix dans ces moments-là peut-être complexeLe projet de naissance aide à se préparer pour éviter d'être prise au dépourvu le jour J. 

- Le projet de naissance vous aide à vous approprier votre accouchement pour donner à votre bébé une naissance respectueuse de vos souhaits. Vous en êtes l'actrice principale. Avec le projet de naissance, on prend le temps de réfléchir à ce que l'on souhaite, on prend également connaissance de ses droits. 

- Le projet de naissance vous aide à vous sentir en confiance et respectée par l'équipe médical. En connaissant vos besoins et vos attentes, les soignants feront de leur mieux pour y répondre. En revanche, le projet de naissance n'est pas un contrat entre vous et eux. C'est une lettre d'intentions pour aider les soignants à vous accompagner vers l'accouchement que vous espérez. 

Evidemment, les accouchements ne se déroulent pas toujours comme prévu et il faut garder à l'esprit que l'équipe médicale est parfois amené à faire des gestes médicaux qu'ils considèrent nécessaires pour votre santé ou celle de bébé. Il est important de laisser la place à l'inattendu et aux surprises car il n'est pas possible de tout contrôler. 

Projet de naissance : avec qui le partager ?

La rédaction du projet de naissance amène à se poser des questions, notamment sur les bienfaits et les enjeux liés à différentes pratiques (peau à peauclampage tardif, épisiotomie etc...). Vos séances de préparation à l'accouchement vous donnent l'occasion de faire part à votre sage-femme de vos interrogations pour enrichir ensuite votre projet de naissance. Une fois finalisé, nous vous conseillons de le faire lire à votre sage-femme ou à votre obstétricien afin qu'il/elle s'assure que toutes vos demandes soient réalisables et facilement excécutables dans le lieu où vous avez choisi d'accoucher. Toutes les maternités n’offrent pas les mêmes possibilités. En discuter en amont permet d'éviter les déconvenues et si besoin de trouver une alternative.

Enfin, il est important d'en discuter avec votre conjoint ou la personne qui vous accompagnera le jour de l'accouchement afin que vous soyez tous les deux parfaitement alignés. L'une des missions de l'accompagnant est justement de s'assurer que vos souhaits soient respectés.

Projet de naissance : Que contient-il ?

En première intention, vous devez définir le cadre, celui dans lequel vous vous sentirez à l'aise et en confiance. Il est important également de connaître vos droits et de construire un rapport de confiance avec l'équipe médicale. En rédigeant votre projet de naissance, vous serez amenée à vous renseigner et vous faire votre avis sur certaines pratiques (épisiotomiedéclenchement, péridurale, etc...). Il n'y a pas de bonnes ou mauvaises réponses, ce sont uniquement vos choix, vos réflexions et vos attentes. Vous trouverez ci-dessous une liste de questions non exhaustive pour vous guider dans la rédaction de votre projet de naissance.

- Où souhaitez-vous accoucher ? Certaines mamans sont plus à l'aise à l'idée d'accoucher dans un hôpital de niveau 3 alors que d'autres préfèreront donner la vie à la maison.

- Qui vous accompagne ? Vous devez également choisir la personne qui sera présente à vos cotés. Elle peut vous accompagner tout au long du travail ou uniquement à certains moments. Vous pouvez demander à ce qu'elle sorte au moment des soins et des gestes médicaux.

- Quels effets personnels ? Vous avez le droit d'apporter des effets personnels et de la musique afin de re-créer un espace qui vous ressemble et dans lequel vous vous sentirez en confiance et en sécurité pour accueillir bébé. 

- Souhaitez-vous être tutoyée ou vouvoyée ? Comment souhaitez-vous être appelée ? Souhaitez vous que l'équipe frappe à la porte avant d'entrer ?

- Si vous avez certaines appréhensions qui peuvent vous mettre en difficulté et rompre cette atmosphère de confiance, n'hésitez pas à en parler à l'équipe. Si, par exemple, vous n'êtes pas l'aise avec votre nudité, on pourra veiller à vous couvrir pendant les examens avec un draps. Vous avez le droit de faire sortir les personnes qui créent du stress ou vous dérangent.

- Le consentement : Depuis quelques année, la demande de consentement est un droit. Le consentement, c'est donner son accord pour un geste, en ayant eu une information claire et complète, avant le geste. Cela veut aussi dire qu'il est possible de dire non et de discuter d'une alternative. Vous pouvez demander à ce que le consentement vous soit demandé à vous ou si vous ne pouvez pas vous exprimer à la personne qui vous accompagne. 

- Êtes-vous en accord avec l'idée d'être déclenchée ? 

- Souhaitez-vous ou non une péridurale ? Si non, préférez-vous que l'équipe ne vous la propose pas ?

- Êtes vous en accord avec l'idée que l'on rompe la poche des eaux pour accélérer le travail ? 

 - Êtes vous en accord avec l'idée d'avoir une épisiotomie si l'équipe médical y est favorable ? Souhaitez-vous être informée avant qu'elle soit pratiquée ou préférez-vous que l'équipe le fasse s'en vous avertir ? 

- Dans quelle position souhaitez-vous accoucher ? Rien ne vous oblige à accoucher dans la position dite "gynécologique" (sur le dos, les jambes écartées). La meilleure position est celle qui vous convient le mieux : sur le coté, à quatre pattes, accroupie, debout etc... 

- Quels sont vos souhaits concernant le cordon ombilical? Souhaitez-vous qu'il soit coupé par vous ou votre accompagnant ? Avez-vous un avis sur le clampage tardif ? 

- Souhaitez-vous allaiter ? Souhaitez vous donner la tétée de bienvenue ou tétée d'accueil qui consiste à donner le sein à son bébé dès sa sortie (les mamans qui ne souhaitent pas allaiter peuvent la faire également).

 Nous vous souhaitons une très belle rencontre avec bébé !