♡ Frais de port offerts à partir de 39€ d'achat ♡

L'échographie du premier trimestre


Si elle n'est pas obligatoire, l'échographie du premier trimestre n'en reste pas moins un examen déterminant dans le suivi de grossesse. Quand la faire ? Que vérifie le praticien ? Quelle différence avec l'échographie de datation ? Quelles sont les mesures effectuées ? Nous vous donnons toutes les clefs pour vous préparer à cet examen qui vous permettra de rencontrer bébé pour la première fois. 

Echographie du premier trimestre : quand la faire ?
Echographie du premier trimestre : quelles sont les mesures ?
Echo du premier trimestre : le dépistage de la trisomie 21
Echographies de grossesse, et après ?

Echographie premier trimestre

Echographie du premier trimestre : Quand la faire ? 

L'échographie du premier trimestre est réalisée comme son nom l'indique vers la fin de votre premier trimestre de grossesse, soit entre la 11ème et la 13ème semaine d'aménorrhée + 6 jours. 

Elle est réalisée par un gynécologue-obstétricien, par un radiologue ou par une sage-femme qui a passé un diplôme d’échographie. Totalement indolore, elle se fait par voie abdominale et dure environ une trentaine de minutes. Le médecin enduit votre ventre d'un liquide gélifiée afin d’améliorer la qualité de l’image, puis déplace la sonde sur le ventre. Afin de faciliter le travail du patricien, il est recommandé de ne pas mettre de soin, huile anti-vergetures ou crème anti-vergeture, sur son ventre dans les 48h qui précèdent l'échographie afin de ne pas nuire à la transmission des ultrasons.

Echographie du premier trimestre : les mesures

Cette échographie du premier trimestre est très importante car elle permet au médecin de vérifier un nombre important de mesures dont : 

- L'âge gestationnel du foetus : l'écho du premier trimestre confirme à quelques jours près l'âge gestationnel du foetus. Le praticien mesure la longueur crâno-caudiale de l’embryon, c’est-à-dire la longueur entre la tête et les fesses. La mesure est ensuite comparée à la courbe de référence; ce qui permet d’estimer votre date de début de grossesse et donc, in fine, votre date d'accouchement.

- Le nombre de foetus : Et oui, c'est le jour où vous allez peut-être avoir la surprise de votre vie ! Le praticien va vérifier s'il s'agit d'une grossesse simple ou d'une grossesse multiple (jumeaux, triplets, etc) . Les grossesses multiples sont nettement plus fréquentes que par le passé, même si leur nombre reste bien entendu encore inférieur à celui des grossesses simples. Votre chance d'avoir une grossesse multiple est plus élevée si vous avez déjà des antécédents dans votre famille ou si vous avez eu recours à une PMA ou une FIV pour tomber enceinte. 

S’il s’agit d’une grossesse gémellaire, le praticien déterminera qu'il s'agit d'une grossesse gémellaire monochoriale (un seul placenta pour les deux fœtus) ou bichoriale (un placenta pour chaque fœtus). Votre suivi de grossesse sera différent en fonction du résultat. 

- La morphologie du foetus : Votre bébé fait entre 4 et 5 cm du haut de la tête au bas des fesses, ses 4 membres sont déjà formés ainsi que certains organes qui fonctionnent déjà. Même s'il est trop tôt pour dépister une éventuelle malformation morphologique, on peut déjà vérifier l'estomac, la vessie et écouter le coeur. C'est souvent la première fois que vous entendrez battre le coeur de votre bébé, un moment toujours émouvant qui restera gravé dans votre mémoire. 

- Les mouvements du foetus : Le bébé bouge déjà dans votre ventre même si souvent vous ne le sentez pas encore.

Echographie du premier trimestre : fille ou garçon ? Pour les plus curieux, si bébé est dans de bonnes dispositions et que le praticien est suffisamment expérimenté, vous aurez peut-être une première idée du sexe. Evidemment, le résultat devra être confirmé lors de la seconde échographie de grossesse 

Echo du premier premier trimestre : despitage de la trisomie 21

C'est également pendant la première échographie de grossesse que s'effectue le dépistage de la trisomie 21. Egalement connue sous le nom de syndrome de Down, c’est une des anomalies chromosomiques les plus fréquentes. Même si les personnes atteintes par ce syndrome sont limitées intellectuellement, elles ont le potentiel nécessaire pour se développer affectivement et s'épanouir. Les personnes touchées par cette anomalie possèdent un exemplaire supplémentaire du chromosome 21. Les mesures prises par le praticien ne suffisent pas à déceler avec certitude une trisomie mais elles vous donnent une mesure du risque potentiel. 

- La quantité de liquide amiotique.
- La clarté nucale : le praticien va regarder la poche de liquide pour la peau de la nuque. Elle est présente chez tous les bébés, mais elle est plus massive chez les bébé atteints de trisomie 21. 

A noter que ce dépistage n'est pas obligatoire. Si vous ne souhaitez pas le réaliser, n'hésitez pas à le signifier à l'échographie avant de faire l'examen.

Echographies de grossesse, et après ? 

Deux autres échographies sont recommandées par la Haute Autorité de Santé (HAS). 

- Une échographie morphologique qui sera réalisée entre la 22ème et la 24ème semaine d’aménorrhée. Il s'agit de l'échographie du deuxième trismestre.

- Une échographie avant l'accouchement, qui sera réalisée entre la 31ème et 33ème semaine d’aménorrhée. Il s'agit de l'échographie du troisième trimestre.

Enfin, à la fin de votre première échographie, on vous remettra la déclaration de grossesse que vous pourrez envoyer à votre caisse d'assurance familiale et à la sécurité sociale afin de déclarer votre grossesse. 

Découvrir nos soins bio pour les futures mamans