Préparation à l'accouchement : les différentes techniques

Vous êtes enceinte mais vous continuez votre vie à 100 à l’heure : métro, boulot, dodo. Il est temps de ralentir le rythme et de prendre soin de vous. Afin de mieux percevoir votre corps, être plus à l’écoute de vos sensations et surtout vous préparer à accueillir bébé dans les meilleures conditions possibles, différentes techniques de préparation à la naissance vous sont proposées.

A vous de choisir dans cette liste la méthode qui vous correspond. Et inspirez..., expirez...

 

preparation accouchement

La préparation dite "classique"

Méthode la plus répandue, c'est aussi souvent la seule proposée dans les maternités. Les cours sont animés par une sage-femme et vous informent sur la façon dont se déroulera le jour J. Le retour à la maison est également abordé afin de vous rassurer et d'apaiser vos éventuelles angoisses sur votre nouvelle vie avec bébé. La première partie des cours est "théorique" pour expliquer aux parents le déroulement de l'accouchement, souvent schéma à l'appui. La seconde partie est plus "pratique". La future maman apprend à respirer et à se relaxer afin de gérer au mieux la douleur lors du travail.

La préparation en piscine

L’effet porteur de l’eau facilite les mouvements des futures mamans plongées dans une piscine chauffée à 30 degrés. Vous pourrez travailler en douceur les muscles qui seront sollicités lors de l’accouchement (les abdominaux, l’utérus, le périnée, le bassin, etc…) mais également apprendre à vous détendre et réaliser des exercices de respiration utiles le jour J.

La sophrologie

À mi-chemin entre la relaxation occidentale et la méditation orientale, la sophrologie vous apprend à prendre conscience de votre corps, de ses tensions, et ainsi à être plus autonome le jour de l'accouchement. 

La respiration est la première étape essentielle. Guidée par les paroles douces de la sage-femme, vous apprenez à relâcher votre corps, muscle par muscle, tout en respirant profondément.

La visualisation est l’autre pendant de la sophrologie. Les futures mères sont ainsi invitées lors de la séance à visualiser, étape par étape, le déroulement de l’accouchement afin d'évacuer les préjugés et les peurs extérieures. Elles anticipent et expriment à l'avance les réactions négatives qu’elles pourraient avoir sur le jour de l'accouchement..

Enfin, la future maman élabore au gré des séances un paysage de détente (agrémenté au fur et à mesure de différentes sensations : chaleur, bruit, couleur agréable etc…) auquel elle pourra se reconnecter le jour J afin de l'aider à détourner la douleur.

Le yoga

Le yoga, lorsqu'il est pratiqué pendant la grossesse, permet un renforcement musculaire en douceur ainsi qu’un assouplissement, grâce à des exercices alliant postures et pratiques respiratoires. Non seulement le yoga permet de soulager les maux liés à la grossesse tels que les douleurs de dos, mais il est également bénéfique pour le fœtus grâce à ses vertus relaxantes pour la maman.

L'haptonomie

Cette technique apprend aux parents à communiquer très tôt avec le bébé lorsque ce dernier est encore dans le ventre. En posant les mains sur le ventre de la mère, les parents établissent un premier contact affectif avec le bébé, auquel celui-ci réagit. Point fort de la méthode : elle permet au papa de s’impliquer dans la grossesse et de créer - avant même la naissance - une relation père – mère – enfant, rassurante pour le bébé.

Le chant

Cette méthode de préparation à l’accouchement se rapproche de l’haptonomie car là aussi, elle permet de rentrer en contact avec le bébé in utero. En chantant, la future maman se détend et communique avec son bébé. À la naissance, l’enfant retrouve avec plaisir les mélodies qu’il entendait dans le ventre de sa maman.

BIENVENUE DANS NOTRE COMMUNAUTÉ DE MAMANS
#EVEETROSE