Dans le dressing de Candice, fondatrice de Neuvième Ciel

Courageuse, naturelle et enthousiaste, tels sont les adjectifs qui nous viennent à l’esprit en rencontrant Candice pour la première fois. En quelques mois à peine, Neuvième Ciel, la marque qu’elle a lancée, est devenue une enseigne incontournable pour les futures mamans, notamment grâce aux réseaux sociaux.
Comparée au Sézane des femmes enceintes, Neuvième Ciel revendique des modèles chics et élégants, des prix abordables et une fabrication française.
Mais avant d’être chef d’entreprise, Candice est la maman d’un petit Hugo âgé de 2 ans. Avec nous, elle revient sur sa grossesse et ses premiers pas de maman.

 Copyright :  Neuvième Ciel

Copyright : Neuvième Ciel

Une anecdote qui t’a marquée au cours de ta grossesse ?

J’ai perdu les eaux la veille du jour où on m’avait programmé une césarienne (car bébé ne s’était pas retourné) et cela m’a marqué. C’était dans la nuit, seulement 14h avant la césarienne. J’ai été surprise et en même temps ravie de voir que les choses arrivaient naturellement. Cela a redonné un peu de spontanéité à cet accouchement très médicalisé

L’annonce au Papa ?

Un week-end, j’étais soudainement malade comme un chien. Des vertiges, l’impression que la pièce tournait à 360 degrés autour de moi. Nous avons appelé le médecin qui m’a envoyée aux urgences ORL de Lariboisière. Après vérification, je n’avais rien d’anormal sur le plan ORL. L’urgentiste m’a regardée et demandé, devant le papa « est-ce possible que vous soyez enceinte ? ». Et voilà, l’annonce venait d’être faite. Romantique, non ?


Les trois indispensables de chaque future maman ?

1- Un vêtement Neuvième Ciel, une marque de vêtements pour femmes enceintes que j’ai créée avec tout mon cœur et que je veux élégante, abordable et intégralement fabriquée en France,
2- Un Sérum Double Action Anti-vergetures Eve & Rose,
3- Un sac à dos.
 

Ton produit de beauté indispensable

Le Sérum Double Action Anti-vergetures d’Eve & Rose
 

La musique sur laquelle tu aurais aimé accoucher ? 

Celle de la vie. Elle me suffit. Pas besoin d’autre musique.


Le film, la série ou le magazine que tu as emporté pour patienter avant ton accouchement ?

Vu les conditions dans lesquelles je suis partie, pas eu le temps d’apporter quoique ce soit. 


La personne à qui tu as envoyé le premier texto après l’accouchement ?

Je ne sais plus si c’était Fanny ou Marion, mes 2 meilleures amies d’enfance.


La surprise que tu aurais aimé recevoir à la maternité de la part de ton compagnon?

Un plateau de sushis ! Et c’était chose faite ! 

 Copyright :  Neuvième Ciel

Copyright : Neuvième Ciel

Un conseil à donner aux futures mamans ?

Aucun conseil à donner puisqu’il faut justement s’écouter. On se chargera de vous donner déjà beaucoup (trop) de conseils, parfois contradictoires donc c’est important de savoir faire le tri et d’avoir confiance en son instinct de mère.


Le cadeau de naissance que tu offres souvent ?

Un vêtement Jacadi.
 

Les trois sites internet dédiés à la maternité ou à la petite enfance que vous regardez régulièrement ?

Globalement, je vois pas mal de choses passer sur Instagram. J’aime beaucoup le site Les Louves. Maman Vogue également. Il y’a pas mal d’articles intéressants pour les futures et jeunes mamans.

Le moment où tu t'es sentie maman pour la première fois ? 

Quand mon fils m’a regardé à la maternité avec ses petits yeux bleus et qu’il avait l’air de dire : « alors c’est toi ma maman ? ». Je lui ai répondu que « j’étais sa maman et que je l’aimerai toute ma vie ». Nous avons fait pleurer la sage-femme à coté !

 Copyright :  Neuvième Ciel

Copyright : Neuvième Ciel


Que souhaites-tu transmettre à vos enfants ? 

La générosité, le partage, la simplicité et l’envie de faire quelque chose qu’ils aiment vraiment.


Quelques mots sur Neuvième Ciel ?

Tout a commencé par l’arrivée de mon bébé. J’ai trouvé ces 9 mois d’attente très forts : savoir qu’un petit être grandit dans notre ventre, communiquer avec lui, le rassurer, bref, créer la vie…  Cette période d’attente puis de découverte de mon bébé m’a fait profondément me remettre en cause sur le bonheur au travail et me demander si j’y étais heureuse. Très vite, le fait que je ne me voyais pas reprendre mon poste d’analyste après mon congé maternité, m’apportait la réponse. J’avais envie de créer un projet qui venait de moi, laisser quelque chose de moi à mon fils, comme mes parents l’avaient fait. Car je suis issue d’une famille d’entrepreneurs, dans le domaine du textile, et mes parents sont la plus belle réussite entrepreneuriale autour de moi. Ils sont un exemple de persévérance et de succès que je souhaite suivre. 

En parallèle de cette envie de créer, j’avais fait l’amer constat que je n’avais pas trouvé de vêtements jolis, élégants et abordables pendant ma grossesse. J’ai donc décidé de me lancer dans la création de Neuvième Ciel pour répondre à ce besoin !


Le lien entre votre activité professionnelle et votre vie de famille ?

Ma famille est la priorité. Quand je sens qu’il faut que je lève le pied, je n’hésite pas à partir avec mon fils et mon mari à la mer ou la campagne. Les deadlines attendront ;)

Ta relation avec ta communauté ?

Je crois que je suis très proche de mes clientes / abonnées / lectrices. Je suis relativement accessible et naturelle avec elles et c’est ce qu’elles aiment bien. Elles ne voient pas Neuvième Ciel comme un mastodonte mais comme une entreprise créée par une jeune maman qui se bat depuis un an pour faire vivre son entreprise et qu’elle soit pérenne. Et ce n’est pas chose simple lorsqu’on est seule et qu’on débute. Surtout quand on souhaite préserver une fabrication française.

 

 

BIENVENUE DANS NOTRE COMMUNAUTÉ ♡
#EVEETROSE